Cadenassage🔒🔒🔒🔒

Je dois dire que je suis un piĂštre blogueur, je suis aussi rare que le temps de jeu d’Abou Diaby,  un bon contrĂŽle de Matuidi, les critiques positives de François Hollande, une meuf bien sur twitter, une vierge aux Antilles, enfin bref je m’Ă©gare lĂ . J’aimerais vous dire que j’Ă©crirais plus souvent mais en fait non, de toute maniĂšre il n’y a valeur que dans la raretĂ© dit-on.

Vous vous souvenez surement, de mon article sur le tacle oĂč nous avons pu nous entretenir avec des tacleurs connus et reconnus qui nous ont expliquĂ© l’art de sĂ©duire une femme en couple. Je me suis dit que par souci d’Ă©galitĂ©, il me fallait aussi Ă©crire sur le cadenassage ou plus prĂ©cisĂ©ment comment Ă©viter de se faire tacler sa go. Pour cela j’ai interrogĂ© des tacleurs, car qui mieux qu’un cambrioleur pour savoir comment protĂ©ger sa maison ? J’ai aussi interrogĂ© des femmes pour avoir leur avis sur les choses qui peuvent les pousser Ă  aller voir ailleurs.

Avec les donnĂ©s que j’ai pu recueillir j’ai pu vous produire ce document, qui ne prĂ©tend pas vous proposer une solution-miracle mais que je pense quand mĂȘme utile et pertinent. Par cette contribution modeste j’espĂšre pouvoir vous donner des axes Ă  suivre, qui pourraient sans les annuler *le risque zĂ©ro n’existe pas*, limiteront fortement vos chances de vous faire tacler.

Et puis le Internet est rempli d’Ă©crits empilant des injonctions, souvent contradictoires, destinĂ©s aux femmes, afin de les aider *soit disant* Ă  garder leurs maris/copains. Comme si elle seules avaient des devoirs et le mĂąle lui que des droits. En tant que fĂ©ministe convaincu je me dois de rĂ©parer cette injustice, un homme aussi a des devoirs envers sa femme et un homme qui ne remplirait pas ses devoirs est indigne, et se verra tacler et ce sera bien fait.

Cadenasser ; Verbe transitif : Actes par lesquels un homme s’assure la fidĂ©litĂ© sans failles de sa go.

Nous allons donc couvrir point par point, les diffĂ©rentes choses qu’un homme doit faire afin de s’assurer la fidĂ©litĂ© de sa femme. Je prĂ©cise que tout ceci est le fruit d’un travail de recherche long et mĂ©ticuleux de la part mon Ă©quipe (composĂ© de Jeeroy et de LKS). Nous ne prĂ©tendons pas du tout ĂȘtre des experts et implorons donc votre indulgence. Mais Ă  dĂ©faut d’expertise nous vous garantissons la compĂ©tence dans nos analyses, et le professionnalisme dans notre dĂ©marche.

Comment Cadenasser sa Go ??

Se dĂ©barrasser des copines cĂ©libataires, en particulier la meilleure amie. Ce personnage gĂȘnant, souvent grosse (Si elle est grosse et cĂ©libataire il faut absolument s’en dĂ©barrasser) est bien souvent un Ă©lĂ©ment perturbateur dans une vie de couple heureuse. C’est elle qui peut lĂącher des phrases du style “Il ne te mĂ©rite pas” ou “attend mais c’est pas du tout normal ce qu’il fait, il ne te respecte pas”. C’est aussi elle qui organise son anniversaire en boĂźte de nuit alors qu’elle sait trĂšs bien que tu n’aimes pas que ta meuf aille en boĂźte, bref un virus, une bactĂ©rie, du pus, de la merde. Elle peut pousser ta copine Ă  la faute en lui montant la tĂȘte contre toi.

Pour s’en dĂ©barrasser il faut agir avec intelligence. Une approche trop frontale et ta copine trouvera ton comportement suspicieux ou elle prendra ça pour de la jalousie donc elle t’ignorera. Le “c’est elle ou moi” est dĂ©conseillĂ© car mĂȘme si parfois cela peut marcher il y a de fortes chances que tu perdes, surtout si ce n’est que le dĂ©but de la relation. 

Il faut pousser ta copine Ă  rompre les liens toute seule, par exemple lĂącher des phrases du style “J’ai remarquĂ© Sephora (nom choisi au hasard) des fois on dirait qu’elle est un peu jalouse de toi”. Ou aussi complimenter de maniĂšre trĂšs appuyĂ©e sa pote, ceci pourra rendre ta copine jalouse, surtout si elles ont une petite histoire de jalousie et de rivalitĂ© qui remonte Ă  loin : “Elle a du style hein SĂ©phora, Elle est belle hein SĂ©phora, Vas-y on fait une soirĂ©e dit Ă  SĂ©phora de venir”

Soyez stratĂšge, et subtile, Ă©tudiez les faiblesses de leur amitiĂ© et exploitez les pour la briser. Tout ceci bien entendu doit ĂȘtre fait dans la discrĂ©tion, il ne faut surtout pas qu’elle ait l’impression que c’est ce que vous voulez. Ça pourrait mĂȘme se retourner contre vous et renfoncer leur amitiĂ©.

Ceci est pour le bien de votre couple et la pĂ©rennitĂ© de votre bonheur. C’est pour la bonne cause il ne faut pas s’inquiĂ©ter, vous ne perdrez pas de hassanettes.

“Un bon loup Ă©loigne la brebis du troupeau”


Prendre soin de sa copinec’est trĂšs important, ne jamais la prendre pour acquise, multiplier les petites attentions, dites lui qu’elle est belle, offrez-lui des fleurs, faites lui des bisous dans le cou au moment oĂč elle s’y attend le moins et dites-lui Ă  quel point vous ne pouvez pas vivre sans elle. Beaucoup d’hommes par paresse nĂ©gligent leur femme et s’Ă©tonnent aprĂšs de se faire tromper.

“Si tu ne complimentes pas ta femme, un autre le fera pour toi. Et lorsqu’il le fera elle rĂ©pondra OUI OUI OUI… ENCORE! et cet homme c’est moi” 

x Ray Carter

Une relation cela s’entretient et comme une fleur a besoin de soleil, ta femme a besoin de ton attention inconditionnelle. Elle se coiffe pour toi, elle se maquille pour toi, la moindre des choses c’est de lui montrer que tu apprĂ©cies ses efforts. Nous les hommes avons tendance Ă  oublier tout ce que nos femmes font pour nous. Sachez que plus tu la feras se sentir belle plus elle le sera. Les mots doux de son homme rĂ©vĂšlent la beautĂ© d’une femme mieux que n’importe quelle robe, coiffure ou banana powder Mac


Offrir une histoire d’amour, et comprenez que pour les femmes dans cette formule, l’HISTOIRE est plus important que l’AMOUR. Il lui faut une histoire Ă  raconter, il faut des hauts et des bas, de la passion, des disputes, de la rĂ©conciliation *au lit de prĂ©fĂ©rence*. 

” Femme qui s’ennuie, femme facile Ă  tacler

Il n’y a rien de pire pour une femme qu’une relation ennuyeuse, mĂȘme si vous ĂȘtes l’homme parfait, mĂȘme si vous avez rempli les conditions prĂ©cĂ©dentes. Si vous avez une relation sans vie et ennuyeuse, vous allez vous faire tacler. Je sais que beaucoup d’entre vous n’aiment pas les embrouilles bĂȘtes, et que vous ĂȘtes tentĂ©s de dire que s’il n’y a pas de problĂšmes dans un couple c’est que tout va bien. Lol. Ce serait trop facile. 

Votre relation doit ĂȘtre Ă©pique pour que ta femme lui accorde de l’importance, si tout va trop bien, elle va croire que quelque chose ne va pas (Mdr). Ne me demandez pas pourquoi? J’ai dĂ©cidĂ© de ne plus essayer de comprendre. Pour crĂ©er cette “Histoire” il faut faire plusieurs choses que je vais vous Ă©numĂ©rer :

  1. N’hĂ©sitez pas Ă  la rendre jalouse de temps en temps (n’en abusez pas), ça lui fera plaisir de savoir que d’autres femmes vous veulent mais que c’est elle qui vous a. 
  2. Utilisez la technique du chaud et du froid, qui consiste Ă  alterner des pĂ©riodes de gentillesse extrĂȘmes avec des pĂ©riodes de froideur extrĂȘmes. Elle va se demander pourquoi ça ne va pas et vous demander “qu’est ce qu’il y’a?”. Il faut rester vague et imprĂ©cis, cela dĂ©bouchera sur une dispute. Inventer un problĂšme quelconque alors puis rĂ©glez le problĂšme en vous rĂ©conciliant au lit. *Par exemple et ne pas rĂ©pondre au textos pendant quelque heures*  Cela permet d’entretenir la flamme, trop de disponibilitĂ© et de gentillesse tuent le couple. Par contre il faut le faire intelligemment, ne pas se laisser dĂ©passer par son propre jeu. 
  3. Lui faire des crises de jalousie de temps en temps, mais Ă  trĂšs petites doses. MĂȘme si vous vous en foutez, elle se sentira apprĂ©ciĂ©e, elle va trouver ça mignon. LĂ  encore il ne faut pas en abuser parce que sinon vous risquez de rĂ©ellement devenir parano et ceci n’est pas le but. Les vraies crises de jalousie c’est pour les zoulettes.
  4. Faire preuve d’AUTORITÉ, ça vous donnera l’air mature et rassurant, la plupart des femmes ne veulent pas d’un homme qui dit oui Ă  tout. Lorsqu’elle sort habillĂ©e d’une certaine maniĂšre, n’hĂ©sitez pas Ă  mettre votre veto sur certaines tenues que vous jugez trop courtes ou provocantes. “Tu crois que tu vas oĂč comme ça?” “La vie de ma mĂšre que tu sors pas comme ça”

Nota bene : Une femme n’est pas un enfant, si par exemple vous ne voulez pas qu’elle sorte ce qui peut arriver, il faut absolument proposer un plan de rechange et passer la soirĂ©e avec elle. Lui dire de rester Ă  la maison juste comme ça, n’a pas de sens. Sauf si vous ĂȘtes Arabe, pour les autres abstenez-vous. 

Bref ne soyez pas trop gentil, une histoire d’amour a besoin de pĂ©ripĂ©ties et si elles ne se prĂ©sentent pas d’elles-mĂȘmes, bah parfois il faut savoir crĂ©er sa chance au lieu d’attendre que le destin joue en notre faveur. 


La POTENCIA DE LA PENE ,

Lors de notre enquĂȘte je dois dire que c’est ce point prĂ©cis qui revenait le plus, il Ă©tait mentionnĂ© quasiment par chacune des sondĂ©es, et revenait lors des interviews avec la rĂ©gularitĂ© d’une horloge suisse

La potencia de la pene, est une expression latine qui signifie, le pouvoir du Penis. Elle est attribuĂ© Ă  Jules CĂ©sar qui l’aurais employĂ© pendant sa Guerre des Gaules.

Il faut absolument bien faire l’amour Ă  sa femme. Une vie sexuelle fade et non pimentĂ©e est immĂ©diatement sanctionnĂ©e par un tacle. Toute femme a droit au plaisir sans distinctions de  race, de couleur ou de convictions religieuses. Et c’est ton rĂŽle en tant qu’homme de faire tout ce qui est en ton pouvoir pour le lui donner. Ceci est encore plus important au dĂ©but de la relation, pendant la pĂ©riode dite d’essaie, il faut prouver. Les 5mn50 ne seront pas tolĂ©rĂ©es, les 1 round et je m’endors ne seront pas tolĂ©rĂ©s.  

“Premier match 5 rounds, la skinny est fidĂ©lisĂ©e!”

Il ne suffit pas de bien faire l’amour, il faut ĂȘtre le meilleur. Cela demande de l‘abnĂ©gation, de l’Ă©coute, de l’amour, de la douceur, de la duretĂ©, de la crĂ©ativitĂ©, de l’endurance et de la vigueur. Ne lĂ©sinez pas sur les moyens, il faut repousser ses limites. Emmenez la Ă   des sommets qu’elle n’aurait jamais cru pouvoir atteindre, des niveaux de plaisir dont elle ne soupçonnait mĂȘme pas l’existence. Dans les dĂ©buts de relation c’est primordial, chaque piĂšce de la maison doit ĂȘtre baptisĂ©e. Il faut que Ă  chaque fois qu’elle voit le canapĂ©, elle se souvienne non de l’Ă©mission  qu’elle a regardĂ© hier mais de vos coups de reins lors d’une Ă©treinte passionnĂ©e et inoubliable.  Â« Cuisine, salle de bain, salle Ă  manger, dans la chambre.. par terre, par terre, contre le mur.. Â» comme dirais l’autre. Si vous avez une playlist et vous devez en avoir une, il faut que rien qu’à l’Ă©coute des premiĂšres notes d’un des sons elle pense Ă  vous. Marquez la de votre empreinte, son corps est votre territoire, il vous appartient et vous devez le connaitre par cƓur. 

Lorsque vous lui poserez la question “Who can sex you like me ? ” elle rĂ©pondra “NOBOOODY

Elle doit s’endormir en tremblant, elle doit vous supplier d’arrĂȘter et de continuer en mĂȘme temps. Elle ne doit avoir que votre nom Ă  la bouche, elle doit mĂȘme oublier le sien. 

Comprenez qu’une vie sexuelle fade est frustrante Ă  la longue, et peut pousser votre moitiĂ© Ă  aller chercher ailleurs ce que vous ne lui donnez pas. Le sexe ne fait pas tout mais reste une part importante de la vie de couple et ne doit pas ĂȘtre nĂ©gligĂ©, surtout pas. Une vie sexuelle de feu peut permettre de faire oublier certains de vos dĂ©fauts, comme une vie sexuelle fade et sans plaisir fera oublier vos autres qualitĂ©s. Soyez curieux et inventif, il faut varier, n’oubliez pas que le pire ennemi de la femme est l’ennuie. 

Il faut vraiment tout donner au dĂ©but, lorsqu’elle saura que vous ĂȘtes le meilleur vous pourrez ralentir le rythme. Mais ne jamais s’endormir sur ses lauriers, une piqure de rappel de temps en temps est nĂ©cessaire, lors d’un anniversaire par exemple. Jeremih nous a dĂ©jĂ  vantĂ© les mĂ©rites du Birthday sex pas la peine que je vous le rappelle ici. 


Voila nous arrivons Ă  la fin de notre rapport d’enquĂȘte. Merci!! d’avoir pris le temps de lire. J’espĂšre que cela va vous ĂȘtre utile. Bien sĂ»r, chaque personne est diffĂ©rente il faut donc relativiser les informations, nos travaux sont le fruit d’une rĂ©el enquĂȘte, donc pensons que les pistes esquissĂ©es sont sĂ©rieuses et correspondent Ă  une certaine rĂ©alitĂ©. 

N’hĂ©sitez pas Ă  commenter, vos avis m’intĂ©ressent et Ă  partager autour de vous, vous aiderez surement un pauvre homme Ă  ne pas se faire tacler. Encore une fois merci et Ă  la prochaine. 

X Jeeroy X

 

Advertisements

Le Marché Noir

Wagwan brethren,

Aujourd’hui nous allons parler du premier RDV !!!!

Imaginons, que vous ayez rĂ©ussi Ă  avoir le numĂ©ro d’une fille, aprĂšs la premiĂšre nuit au tĂ©lĂ©phone, des heures de ce que que l’on appelle la lovance, tu sens qu’elle commence Ă  rĂ©ellement t’apprĂ©cier. Donc t’essaies de l’attirer chez toi😈, mais plus maligne que toi elle veut d’abord que vous vous voyez dans un endroit neutre, pour boire un verre et faire plus ample connaissance. Ravalant ton “Bitch I just wanna fuck“, tu rĂ©ponds par l’affirmatif, gardant ton plan diabolique pour un peu plus tard, la bataille est perdue mais pas la guerre.

Il s’agit donc de la faire sortir, en sachant que c’est elle qui propose mais c’est toi qui dois t’occuper de la logistique, et vu que les femmes ne supportent pas les hommes qui ne savent pas choisir, Ă©vitez le “D’accord mais on va oĂč ?” ou encore pire le “On va oĂč tu veux“. Il vous faut faire preuve d’assurance, lui donner un lieu, une heure et une date pour montrer que vous ĂȘtes un homme sur de vous et organisĂ© qui est ouvert sur le monde (A travers le choix du lieu de RDV, soyez sur que vous serez jugĂ©), donc si vous n’ĂȘtes rien de tout cela, cet article est pour vous.

Il y’a un endroit Ă  Paris ou vous pouvez emmener votre future, ça ne nuira pas Ă  vos finances, c’est dĂ©contractĂ©, accessible et en mĂȘme temps chic et sophistiquĂ©. Bref le mĂ©lange parfait pour passer un bon aprĂšs midi Ă  Ă©couter une femme parler, pendant que vous songez Ă  comment vous allez faire pour la convaincre de rentrer avec vous “boire un dernier verre” si vous voyez ce que je veux dire. Pour peu qu’elle soit une nappy, afro centrĂ©e et intĂ©ressĂ©e par la mode, vous augmentez vos chances de serrage d’environ 70%.


Nota Bene : Si vous ĂȘtes fauchĂ©s, mon avis sur le sujet est qu’il faut ĂȘtre franc et directe, rien ne sert de s’endetter pour un premier RDV et globalement la plupart des femmes sont comprĂ©hensives. Apres si elle ne l’est pas bah tant pis, mais croyez moi rien ne sert de faire semblant, elle finira par s’en rendre compte. Un homme qui habitue une femme dĂšs le dĂ©but Ă  certaines choses, doit ĂȘtre prĂȘt Ă  soutenir ce style de vie sur la durĂ©e. Les femmes ne reviennent pas en arriĂšre. Si tu viens la chercher en voiture la premiĂšre fois elle s’attendra Ă  ce que tu le fasses Ă  chaque fois. Donc rĂ©flĂ©chissez bien, ça ne sert a rien de flamber. 


En surfant sur le web, je suis tombĂ© sur un article sur « MarchĂ© Noir ». C’est une nouvelle friperie/salon de thĂ© Parisienne situĂ©e Ă  cotĂ© de RĂ©publique, en plein cƓur de Paname  (Ligne 3 M° Temple), donc trĂšs pratique. Je suis donc parti voir, pour me faire mon propre avis et je dois dire que sur ma liste des endroits parfaits pour un premier RDV, il est entrĂ© directement dans mon top 3.

Tout d’abord l’endroit comme je l’ai dit, il est trĂšs bien situĂ©, c’est en plein cƓur de Paris, et en mĂȘme temps dans une rue assez calme et discrĂšte, parfait pour les hommes en couple qui ne souhaiteraient pas ĂȘtre vus en bonne compagnie (Les Antillais et les ZaĂŻrois pas la peine de me remercier). Il sera de bon ton d’arriver avec bae et d’abord faire un tour dans la boutique avant de se diriger vers le salon de thĂ©.

J’ai directement Ă©tĂ© frappĂ© par le dĂ©cor, on sent que l’espace n’a pas seulement vocation Ă  ĂȘtre juste une boutique vintage, mais aussi une salle d’exposition et une maison du style/concept store. La dĂ©co est d’inspiration africaine sans ĂȘtre surchargĂ©e. Les vĂȘtements sont disposĂ©s quasiment en exposition, on a limite pas envie de les toucher pour ne pas gĂącher le visuel. Les cabines d’essayage rappellent les boudoirs du 18eme. Enfin bref, le magasin en lui mĂȘme est une expĂ©rience esthĂ©tique en soi, c’est utile quand on a pas d’argent, parce que dans ce cas le lĂšche vitrine est justifiĂ© par la beautĂ© du lieu.

Lorsque vous aurez fini d’admirer la boutique, dirigez vous vers le salon de thĂ©, qui propose des mocktails (cocktails sans alcool), des jus de fruits pressĂ©s, du chocolat chaud et du thĂ©, forcĂ©ment. Je n’ai pas tout goutĂ© mais le chocolat chaud que j’ai pris Ă©tait excellent, et le mocktail gingembre +citron +menthe est Ă  tomber par terre. Il y a aussi du jus de canne pressĂ© donc les africains ne seront pas dĂ©paysĂ©s. La barrista (serveuse), Ă©tait hyper gentille, souriante et drĂŽle. Ça faisait limite peur parce qu’on est Ă  Paris quand mĂȘme. Une serveuse serviable c’est quelque chose Ă  laquelle nous ne sommes pas du tout habituĂ©. Elle Ă©tait noire aussi, et je le note non seulement par chauvinisme, mais aussi parce que ça faisait plaisir de voir un lieu qui se revendique d’inspiration africaine avoir des employĂ©s AFRICAINS d’origine.

Si vous avez de la chance comme moi, vous allez rencontrer le propriĂ©taire des lieux, Amah Ayivi, il est l’incarnation vivante de son magasin : stylĂ©, dĂ©contractĂ©, hyper sympa. Il vous expliquera surement comment il part au Togo dans de grands marchĂ©s de fripes pour rĂ©cupĂ©rer des vĂȘtements envoyĂ©s en Afrique par des ONG. Il choisit des piĂšces rares et atypiques que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Bien entendu il choisit de payer au dessus du prix du marchĂ© ses collaborateurs africains.

img_8094

Ma copine l’as trouvĂ© beau, j’ai faillie me faire tacler putain.. bref en faite je ne sait pas si je vais y retourner.

(Lorsqu’il vous le dira vous acquiescerez pour bien montrer Ă  la fille que vous aussi vous avez une conscience sociale et afro-centrĂ©e.) C’est un homme noir assez grand, Quadra, barbe taillĂ© et grisonnante, un chapeau sur la tĂȘte avec un style de rudeboi Jamaicain (je cite son IG), vous ne le raterez pas.

Bon j’espĂšre que je vous ai aidĂ©, vous n’aurez plus Ă  vous casser la tĂȘte pour savoir ou amener une fille pour un premier RDV. Juste avec le choix du lieu de RDV vous allez rĂ©ussir Ă  montrer que vous avez du goĂ»t, que vous ĂȘtes cultivĂ© et socialement conscient.

MarchĂ© Noir permet dĂ©jĂ  de faire 70% du travail, quasi sans efforts. À  toi maintenant de lui offrir ton cƓur dans un jolie bouquet de fleurs, de lui promettre sur l’honneur de toujours faire son bonheur et le tour est jouĂ©.

Jeeroy.

Musique de Chambre

Bon une fois n’est pas coutume, je suis sorti de Cergy, Ă©vĂ©nement trĂšs rare, les connaisseurs du RER A sauront pourquoi. Pour les autres, disons que sortir de Cergy en prenant le RER A c’est prendre le risque de ne jamais arriver Ă  destination, le temps moyen de retard tend vers plus l’infini. Cette ligne maudite, qui semble Ă©voluer dans un fuseau horaire Ă  part. J’ai dĂ©jĂ  vu une femme enceinte au dĂ©part Ă  Cergy, arrivĂ©e Ă  Paris son fils avait le Bac.
Lorsque mon cousin me demanda de venir Ă  une projection privĂ©e d’un label de musique dans le 17Ăšme, je dois dire que j’Ă©tais sceptique. Mais bon j’avais faim, il n’y avait plus rien Ă  manger chez moi et il prononça les mots magiques “il y aura un buffet“, je me dĂ©cida donc Ă  aller voir ce qui en Ă©tait. C’est cette soirĂ©e que je vais vous raconter en quelque lignes parce que au final je me suis bien amusĂ©.

DSC_0409

*J’ai dĂ©cidĂ© d’inaugurer une rubrique sorties, oĂč je vais vous parler de mes sorties voilĂ *

Le label en question s’appelle “Musique de chambre“, je me disais donc que j’allais assister a une projection autour d’artistes RNB, love, chill, comme vous savez c’est clairement ma came. Je met du labĂ©lo, je me mets sur mon Cool J et j’y vais avec l’intention de manger et d’Ă©couter du RNB de crooneur suave et dĂ©licieux. Mdr!! Que nenni, le thĂšme avait une toute autre tournure que celle que j’avais imaginĂ© mais bon nous reviendrons lĂ  dessus un peu plus tard.

La soirĂ©e consistait en la prĂ©sentation des artistes, suivi d’un mini film sur le premier projet, qui est l’album d’un des artistes, BĂ©o (qui est aussi le crĂ©ateur du Label). Puis d’un jeu de questions/rĂ©ponses entre le public et l’artiste en question. C’Ă©tait organisĂ© dans un espace de travail libre dans le 17eme, au sous sol, un dĂ©cor trĂšs new yorkais, fait de briques et de bois. Un trĂšs beau cadre et en plus wifi gratuit donc parfait.

La projection commence et lĂ  on dĂ©couvre l’univers du label, qui est Ă  mille lieux de ce que je pensais, du rap trĂšs ancrĂ© dans le commentaire social, des instrumentaux travaillĂ©s mais minimalistes, la voix et le texte de l’artiste Ă©tant mis en avant. Le mini film nous permet aussi de dĂ©couvrir la branche production vidĂ©o du label. On dĂ©couvre alors BĂ©o un artiste/patron de label qui vient de Sarcelles puis qui est partie vivre Ă  Paris. Il nous raconte l’histoire d’un banlieusard devenu parisien, l’histoire d’un fils d’immigrĂ© congolais en France avec un rap trĂšs imagĂ©, trĂšs textuel et engagĂ©. Des images d’Ă©meutes dans les banlieues se mĂȘlent Ă  des images de BĂ©o dans un restaurant parisien autour d’amis, ceci reprĂ©sentant un homme qui Ă  grandit mais qui se retourne du haut de son succĂšs pour contempler le chemin parcouru. On est trĂšs loin d’une ambiance D’Angelo/Marvin Gaye, bref j’avais mis du labelo pour rien. Lors de la session questions/rĂ©ponses, devant une cinquantaine de personnes, BĂ©o nous explique que la mĂ©lancolie qui se dĂ©gage de ses textes est dĂ» Ă  ses origines ZaĂŻroises. Une sorte de sublimation de l’esprit de la rumba dans une production de rap dit conscient, j’ai trouvĂ© l’analogie pertinente et originale.

0V5A2950

Le projet du label Musique de chambre est hyper intĂ©ressant, ils allient une branche musique donc production d’artistes et studio d’enregistrement, une branche de production vidĂ©o et une branche dĂ©diĂ©e aux mangas. Ils sont noirs, ils bossent, ils crĂ©ent des projets originaux, c’Ă©tait trĂšs inspirant. Morale du jour, ne laissez pas le RER A vous empĂȘcher de sortir. 🙂

Voilà je suis sorti, je vais essayer de le faire plus souvent et de vous conter mes aventures et mes découvertes.

DSC_0411

D’Ailleurs en parlant de dĂ©couverte c’est de l’alcool en Gel. Me demandez pas de vous expliquer je ne bois pas.

x Jeeroy Sensei x

Winter Love

Avec la fin de l’Ă©tĂ©, nous voyons arriver Ă  grands pas la saison froide, Winter is coming comme dirait la famille la plus malchanceuse du monde. Les nuits deviennent de plus en plus longues et de plus en plus froides, donc la nĂ©cessitĂ© d’une Bae devient de plus en plus pressante, parce que comme dirait le grand bossinto Ray CarterEn Ă©tĂ© on signe des CDD, en hiver on signe des CDI “.

C’est la saison de la consolidation, c’est la saison du cadenassage, c’est la saison pendant laquelle elle prouve que oui c’est elle que tu dois Ă©pouser. Je pense que vous le savez dĂ©jĂ , il n’ya rien de mieux que le Winter love.

 Winter love c’est le bol de chocolat chaud qu’elle te prĂ©pare quand tu rentres aprĂšs une longue journĂ©e, fatiguĂ© et engourdie par le froid et les transports.

 Winter love ce sont les longues nuits passĂ©s sous la couette Ă  regarder des films, entrecoupĂ©s d’Ă©treintes fiĂ©vreuses et passionnĂ©es.

 Winter love c’est le “BĂ©bĂ©, regarde dehors il neige, viens on va pas en cours on reste Ă  la maison, toute la journĂ©e”

 Winter Love c’est lorqu’elle arrive devant chez toi avec son long manteau avec seulement de la lingerie (ensemble complet avec Porte-Jartelle, couleur accordĂ©, Victoria’s Secret), en dessous et te dit langoureusement “J’ai froid. RĂ©chauffez-moi, je vous en prie!!

 Winter love c’est quand vous passez une soirĂ©e entiĂšre Ă  regarder des destinations de rĂȘve sur internet en vous disant “cette Ă©tĂ©, on ira la

 Winter love c’est lorsqu’elle te fait des pancakes Ă  2h du matin, elle porte un de tes pulls avec son shorty, tu es allongĂ© sur le lit, tu la regardes faire Ă  manger pour toi, tu te demandes si tu peux vraiment vivre sans elle…

Winter Love, c’est ce cĂąlin dehors dans le froid, probablement sur le quai d’une gare ou en attendant le bus, elle glisse ses mains dans ta veste pour les rĂ©chauffer, tu sens sa poitrine se soulever contre ton torse, son souffle chaud dans ton cou, vous vous perdez l’un dans l’autre.

L’hiver sublime l’amour comme nul autre saison, comme si en l’absence de soleil l’autre devient la seule source de chaleur, l’amour nourricier qui empĂȘche le marcheur blanc de geler nos Ăąmes. Il y a dans l’exubĂ©rance de l’Ă©tĂ©, ce trop-plein de vie induit par la chaleur, une illusion, l’illusion que nous nous suffisons Ă  nous-mĂȘmes. L’hiver avec son action de mort implacable, indiffĂ©renciĂ© sur tout les ĂȘtres, nous ramĂšne Ă  la rĂ©alitĂ©, nous rappelant Ă  quel point nous sommes seules, nu, vulnĂ©rable et que sans l’autre nous ne sommes rien.

Alors, au lieu de le maudire lorsque nous glissons sur une plaque de verglas, lorsque nos doigts sont engourdis et endolori par le froid, remercions ce souffle lorsqu’il pousse dans nos bras l’ĂȘtre aimĂ© car, ce vent glacial emporte toutes les choses inutiles et ne laisse que l’essentiel

Vive le vent, vive ce vent, ce vent d’hiver…

PS : Bien entendu comme disais le grand philosophe Descartes “Une soirĂ©e d’hiver avec bae sans playlist digne de ce nom, n’est que ruine de l’Ăąme“, alors je vous prĂ©pare une Winter Love Playlist..

Mazalaza

   C‘est avec une certaine gravitĂ© que je prends ma plume (enfin plutĂŽt le clavier de mon Macbook), pour poser sur le papier quelque chose qui, je dois le dire, me prĂ©occupe depuis un certain temps. J’ai essayĂ© d’en parler autour de moi, de crier haut et fort mon inquiĂ©tude, mais j’ai Ă©tĂ© accueilli par le silence des autoritĂ©s et l’indiffĂ©rence de la sociĂ©tĂ© civile. J’ai pourtant dĂ©cidĂ© de ne pas lĂącher, le combat continue!!, comme dirait le rappeur Noir avec des babines grosses comme des pneus de F1.

Je suis là par la volonté  du peuple et je ne sortirai que sous les coups des baïonnettes.

    Si je suis lĂ , c’est pour vous alerter de la disparition du grand rappeur français, reprĂ©sentant Ă©mĂ©rite du 92i, membre fondateur du Malekal Morte, le nommĂ© MALA aka Mazalaza ou Don Miloudzi. Depuis l’album Mauvaise oeil de Lunatic (Booba et Ali) Don miloudzi Ă  Ă©tĂ© prĂ©sent sur tous les projets musicaux du Kopp. PrĂ©sent Ă  tous les concerts, ne brillant pas forcĂ©ment par une prĂ©sence scĂ©nique remarquable et rempli Ă  ras bord de Jack D, mais que voulez vous ? C’est comme ça qu’on l’aimait notre Mala national. Cependant quand DUC le dernier album de B2O est sorti cette annĂ©e, Ă  ma grande surprise, je ne vois aucun titre avec Mala. Nous cherchĂąmes sa voix si particuliĂšre  dĂ©sespĂ©rĂ©ment sur tous les titres. Nous demandĂąmes  autour de nous. Je me dis alors que peut ĂȘtre avais-je une mauvaise version
 Mais non j’ai dĂ» me rendre Ă  l’Ă©vidence : Mala n’Ă©tait sur aucun morceau, nada, rien, niet il Ă©tait absent telle la crĂšme sur les mains d’un sĂ©nĂ©galais, du dĂ©odorant chez un malien, l’honnĂȘtetĂ© d’un arabe, l’hymen d’une antillaise, les fesses d’une blanche, la dent de rohff, la modestie d’un congolais, la gĂ©nĂ©rositĂ© d’un j.. ordanien. Enfin bref je m’Ă©gare la.

Je remarquai aussi que Mala Ă©tait absent de la promo du DUC, lui qu’on voyait dans chaque interview avec ses grosses babines sans Labello et des lunettes de soleil qu’il mettait mĂȘme la nuit. Sur twitter, aucun tweet ! Je vous rappelle que ce monsieur est censĂ© ĂȘtre le meilleur ami de Booba ! Il a toujours Ă©tĂ© la pour lui, ils ont vĂ©cu ensemble la disparition de Bram’s, je me devais d’Ă©claircir ce mystĂšre. J’ai donc pris mon calepin, mon stylo, enfourchĂ© ma vespa et je suis parti parcourir la rue, le tĂšrtĂšre comme dirait tonton Marcel afin d’Ă©claircir ce mystĂšre.

Apres mon enquĂȘte dans le tertere, aprĂšs moult et moult pĂ©ripĂ©ties, courses poursuites, interviews de personnes anonymes, tentative d’assassinat (on a essayĂ© de mettre du ketchup dans mon riz, heureusement que je m’en suis rendu compte), je dois vous  dire que je reviens avec de mauvaises nouvelles. Cramponnez vous car it’s gonna be a bumpy ride, esprits sensibles s’abstenir.

Le rĂ©sultat de mon enquĂȘte a Ă©tĂ© non pas surprenant, parce qu’en faite on aurait du s’y attendre depuis longtemps. Mais quand mĂȘme, j’ai Ă©tĂ© Ă©tourdi, abasourdi par ce que j’ai dĂ©couvert. Je pense que vous connaissez dĂ©jĂ  le sort qui a Ă©tĂ© rĂ©servĂ© Ă  Mala. Un sort comparable Ă  bien d’autres avant lui. Il a Ă©tĂ© 
 SACRIFIÉ PAR LE DUC. Un sacrifice rituel qui a lieu tous les 3 ou 4 ans, Booba sacrifie quelqu’un soit physiquement soit spirituellement afin de garantir la pĂ©rennitĂ© de sa carriĂšre et la domination de son image dans le paysage rap français. Ne vous mĂ©prenez pas sur mes intentions,  le sacrifice de Mala pour moi n’a rien de choquant ou de mauvais, bien au contraire. En tant que Ratpi ValidĂ© par la street, je trouve cela totalement normal que l’entourage du DUC soit mis Ă  contribution, en donnant de sa personne et surtout de son Ăąme Ă  la rĂ©ussite de Kopp, volontairement ou involontairement.

Non, ce qui me choque c’est le silence qui a suivi le sacrifice de Mala, pas une seule personne pour cĂ©lĂ©brer son Ɠuvre. Avez-vous dĂ©jĂ  oubliĂ© son couplet dans « Du Biff » ?! Avez-vous dĂ©jĂ  oubliĂ© le classique «Ennemi » une chanson dans laquelle Mala un homme couleur  Kehlouche se baladant dans un Car Louche tire sur des femmes enceintes ? Le man a quand meme fait rimer « Kehlouche » et « Car Louche ». Mais quelle ingratitude de la part du peuple!

Lorsque je me suis aperçu que personne ne se souciait de la disparition de Mala, il Ă©tait de mon devoir de rĂ©parer cette erreur, d’une maniĂšre modeste certes, mais au moins il saura de lĂ  haut qu’on ne l’oublie pas. Jamais je n’oublierai  son couplet dans « OG » sur l’album FUTUR de Booba. Il a rappĂ© en Latin, vous rendez vous compte ? Le gĂ©nie qu’est un couplet en Latin, un mĂ©lange entre le Hip hop et les chants liturgiques. Y a-t-il une langue plus appropriĂ©e pour honorer un son de Saint Booba, le pape du rap français?? Non, je ne pense pas.

Alors que aprĂšs le sacrifice de Bram’s (paix Ă  son Ăąme) il y a eu un florilĂšge de messages en son honneur, chacun y est allĂ© de sa petite phrase. Est ce qu’un homme dans l’Histoire a-t-il eu autant d’eulogies de la part d’inconnus ?? Je ne pense pas. Pourtant qui se souvient d’un seul couplet de Brams?? Qui se souvenait mĂȘme de lui pendant qu’il Ă©tait vivant?? (Don’t worry i’ll wait). Non pas pour dĂ©shonorer Brams, mais il a accompli plus aprĂšs sa mort qu’avant sa mort. Son sacrifice a permis au Duc de nous pondre deux pĂ©pites que sont Autopsie 4 et FUTUR. L’Ăąme de Brazamizi devait valoir sacrĂ©ment cher, car il a permis la crĂ©ation de deux immenses projets qui ont marquĂ© l’histoire du rap, lorsque Booba dĂ©clama dans “Bakel city Gang” “Mon meilleur shab est mort, jsuis blasĂ© de la life“, la puissance de cette punchline, la magnificence de ce morceau, on ne peut que s’incliner devant la valeur de l’Ăąme de Brazza. Le sacrifice d’une Ăąme quelconque ne peut pas permettre d’arriver Ă  ce niveau de gĂ©nie. Merci Booba de l’avoir sacrifiĂ©. Merci.

Devant tout cela on ne peut qu’ĂȘtre excitĂ© et impatient de voir ce que le sacrifice de Mala va nous apporter en terme de musique. Le Sacrifice d’ALI nous a permis d’avoir PanthĂ©on et surtout Ouest Side qui reste pour moi le meilleur album de Rap français de l’Histoire.

Je pense qu’en plus d’Ali, beaucoup d’autres personnes ont dĂ» ĂȘtre sacrifiĂ©es aussi. Vous souvenez vous de Nessbeal ? Lui aussi a Ă©tĂ© sacrifiĂ© Ă  un moment mais ça n’a pas rapportĂ© grand chose, mĂȘme pas un grec (d’aprĂšs mes sources du 92i) mais bon on remercie quand mĂȘme le Duc de nous avoir dĂ©barrassĂ© de cet arabe Ă  la dentition douteuse qui faisait douter de son humanitĂ©. On n’oublie pas les sacrifices de Pokora Diams et Sinik, qui nous ont permis d’avoir Autopsie vol 2, l’album O.9, des Ăąmes trĂšs succulentes Ă  en juger par la qualitĂ© des projets.

Le sacrifice de Mala porte la promesse de projets trĂšs trĂšs trĂšs trĂšs lourds Ă  l’avenir. On peut voir l’Ăąme de Mala dans la lourdeur de l’album D.U.C. et Booba vient tout juste de sortir un son ATTILA qui est tellement lourd que j’ai arrĂȘtĂ© de respirer pendant toute la durĂ©e du son Ă  la premiĂšre Ă©coute. Mais en tant que RATPI validĂ© par la street, une inquiĂ©tude pointe le bout de son nez dans tout cela : Qui sera le prochain sacrifice ? On a besoin que le DUC continue !!! Kaaris s’est enfui et semble protĂ©gĂ© par son Jnoun Houdini😈, Rohff essaie tant bien que mal de rĂ©sister, mais je le sens en fin de vie, il va bientĂŽt disparaitre et son Ăąme ira nourrir la puissance du DUC qui, tel CELL, pourra atteindre une forme encore plus parfaite.

L’histoire nous prouve que le sacrifice consentant est plus puissant en terme de magie, car nourri par l’amour, le sortilĂšge devient plus intense. NĂ©anmoins, la valeur de l’Ăąme a aussi beaucoup d’importance et je dois dire que lĂ , le Duc n’a plus beaucoup d’options. On me parle dans mon oreillette de Gato da Bato aka la rappeur avec un afro sur la langue aka Mr je postillonne sur tout le monde quand je rap aka Ă  mon concert, venez avec un parapluie aka j’ai noyĂ© mon ingĂ© son. Je n’ai rien contre Gato mais je pense qu’avec son Ăąme, au mieux, Booba pourra avoir une baguette de pain, un Happy Meal sans le jouet, Un kinder sans chocolat. On me parle aussi de BĂ©nash mais vu ce que la rue me dit de lui,  ça fait longtemps qu’il n’a plus d’Ăąme. On dit mĂȘme qu’il n’en a jamais eu, il serait issu du croisement d’une hyĂšne avec la Source.

Voila donc tout ce que j’ai pu recueillir lors de mon enquĂȘte, bien sur toutes ses informations sont Ă  prendre avec prĂ©caution, il se peut que ce soit juste des inventions d’un esprit malade. Je tiens Ă  rendre hommage Ă  Mala qui tout en restant dans l’ombre tel Robin fit de grandes choses et a apportĂ© sa contribution Ă  la grandeur du Duc.

Big up aux Ratpis qui sont comme une famille pour moi, soyez bĂ©nis au nom d’Elie de Yaffa et du 92i AMEN. 🙏

 

Pensées du soir

Cher lecteurs et lectrices..

Il est 3h39 du matin, je ne fais rien, allongĂ© sur mon canapĂ© je contemple la vie que l’on mĂšne, que je mĂšne. Je suis frappĂ© par le manque de sens de cette vie que l’on s’efforce de mener malgrĂ© tout. L’inĂ©luctabilitĂ© de la mort,  la grande angoisse que cela nous inspire, Ă  cela nous avons trouvĂ© deux rĂ©ponses, les uns prĂ©conisent de vivre cette vie de la maniĂšre la plus intense possible en sachant que cela a souvent pour effet de mener Ă  une insatisfaction permanente et  pour consĂ©quence bien souvent d’accĂ©lĂ©rer l’arrivĂ©e de ladite mort. Les autres prĂ©conisent de tout faire pour accĂ©der Ă  une hypothĂ©tique “vie aprĂšs la mort” une phrase singuliĂšre par son caractĂšre paradoxal quasi oxymorique mais qui semble faire Ă©cho dans le coeur de bon nombre de nos concitoyens.

Je laisse divaguer ma pensĂ©e dans un va et vient incessant qui rappelle la marĂ©e, ladite marĂ©e provoquĂ©e par l’attraction de la lune sur les eaux de notre planĂšte (minute culture ), dans ce vacarme incessant, une vague plus puissante que les autres s’Ă©lĂšvent, emplit mon crĂąne d’une QUESTION, une question qui me parait stupide au premier abord donc je decide de ne pas engager de rĂ©flexion sur le sujet, mais cette vague de pensĂ©e Ă  chaque retour de la marĂ©e mentale qui caractĂ©rise mon psychĂ©, une alternance entre le vide totale et le trop plein d’idĂ©es de questionnements de rĂ©flexions, se renforce emplit les moindre recoins de mon crĂąne, enveloppe par son Ă©cume chaque mĂ©andre de mon cerveau. Le seul moyen que j’avais de me dĂ©barrasser de cet herpĂšs mental Ă©tait dĂšs lors de la poser, de vous la poser pour que l’on puisse ensemble donner une rĂ©ponse Ă  cette question.

no-neck

Comment font les hommes sans cou??

Voila la question qui m’a obsĂ©dĂ©e , et Ă  laquelle je me devais d’apporter une rĂ©ponse sous peine de plonger dans les tĂ©nĂšbres de la folie, oui la folie parce que c’est vraiment quelque chose qui rend fou, qui me rend fou. Quand je parle de personnes sans cou bien entendu je ne parle pas de Louis XVI ou de ses gens qui ont le malheur de se faire kidnapper par des Djihadistes. Nooon je parle de ses personnes qui de par leur morphologie donne l’impression de pas avoir de gorge, de ne pas avoir de cervicales,  Dieu a dĂ» poser directement leur crĂąne sur leur Ă©paules donnant une apparence que pour ma part je trouve totalement ridicule, surtout que ne pas avoir de cou en plus de l’aspect disgracieux ne doit pas ĂȘtre trĂšs pratique.

C’est trĂšs handicapant dans la vie de tous les jours,

  1. On ne peut pas mettre d’Ă©charpe
  2. On ne peut pas mettre de chaine
  3. On ne peut pas mettre de col roulé, sans ressembler à Shino Aburamé
  4. On ne peut pas regarder en arriĂšre sans tourner tout son buste, nan mais sĂ©rieux c’est stupide.

Le seul avantage qui semble se dĂ©gager de cette anomalie monstrueuse, c’est peut ĂȘtre qu’on ne peut pas non plus s’enrhumer.

Bref, ces individus font partie d’une race qui comprend, les GROSSES, Les gens avec les dents du Bonheur ( pas un mini Ă©cart mignon qui est tout Ă  fait acceptable, mais une sĂ©paration qui porte plus Ă  croire qu’ils leur manquent deux dents, pouvoir mettre une cuillĂšre Ă  soupe dans sa bouche sans ouvrir la mĂąchoire est un acte satanique), les personnes qui dĂšs qu’elles sourient ont les gencives apparentes (sĂ©rieux arrĂȘtez de sourire c’est indĂ©cent, vos gencives noires en plus), les femmes qui forcent le chignon alors que elles n’ont pas de cheveux. A tout ces pollueurs visuels, meurtriers du bon gout, assassins de la dĂ©cence je vous demande solennellement d’arrĂȘter, en ce moment la crise sĂ©vit en France, le rĂ©chauffement climatique risque de conduire Ă  la fin de l’humanitĂ©,  bref les temps sont durs,  donc svp n’en rajoutez pas, changez ou restez chez vous.

On est en 2014, la moindre des choses c’est d’avoir un cou, on ne vous demande pas de guĂ©rir le sida ou de mettre fin au problĂšme de la faim dans le monde (Qui pourrait d’ailleurs ĂȘtre rĂ©glĂ© si les grosses arrĂȘtaient de tout manger mais bon..), c’est insupportable, c’est dĂ©primant, trouvez un autre moyen de vous faire remarquer je vous en prie.

A bon entendeur …

De la folie d’un Peuple

Bon ça fait vraiment longtemps que je n’ai pas Ă©crit, et au moment mĂȘme oĂč je commence Ă  taper sur le clavier du macbook pro Ă©cran retina 13 pouces ” HAAN *Rozay Voice* “, je me demande comment est ce que je vais pouvoir exprimer de maniĂšre calme et rĂ©flĂ©chie mon ressenti sur le sujet que je vais aborder.

Bon. Je me rĂ©veille ce matin j’essuie la bave qui coule, je vois que j’ai la barre comme d’hab, donc je fait attention Ă  ne pas niquer l’ampoule au plafond (black man problems), je me gratte les c***lles, une mĂątinĂ©e comme les autres; enfin pas vraiment. Je me rappelle soudainement de quelque chose d’important je cours j’allume la tĂ©lĂ©, je mets CNN (canal 84 sur la freebox) et lĂ  je vois la chose qui a niquĂ© toute ma journĂ©e, DARREN WILSON le policier qui a tirĂ© et abattu le jeune afro-amĂ©ricain Michael Brown a Ă©tĂ© acquittĂ© par le grand jury ( Un jury composĂ© de civils qui doit dĂ©cider si il y’a assez de preuves pour poursuivre un citoyen pour un crime), ils ont donc dĂ©cidĂ© qu’au delĂ  mĂȘme d’une condamnation (pour moi ce policier mĂ©rite la mort mais bref) que il n’y avait mĂȘme pas assez de matiĂšre pour inculper le policier. MAIS WHAT THE FUCKING FUCK ???? Enfin bref, je n’ai pas envie de faire monter ma tension elle est dĂ©jĂ  assez Ă©levĂ©e comme ça et je risque de casser mon PC.

*Part boire un thé earl grey  pour se calmer*

Bon. DĂ©jĂ  avant de rentrer dans le vif du sujet, c’est Ă  dire mon titre je vais faire une mini parenthĂšse pour dire que le systĂšme de “justice” AMERICAIN EST FUCKED UP  c’est un outil d’oppression des minoritĂ©s et de rĂ©gulation sociale Ă  la croisĂ©e d’intĂ©rĂȘts privĂ©s et politiques. On envoie les noirs et les pauvres en prison, ces mĂȘmes prisons sont gĂ©rĂ©es par des fonds privĂ©es, donc rapporte de l’argent et cela arrange les politiques car elle permet de faire taire et de mettre sur le cotĂ© une part importante de la population.

Donc pourquoi ce titre, “DE LA FOLIE D’UN PEUPLE” j’ai mis ce titre parce que oui je pense que les Americains sont fous, enfin les Blancs Americains sont fous, ils souffrent de paranoĂŻa et d’hallucination collective. Les lynchage de noirs par le KKK dans les annĂ©es 30, 40, 50, 60, sont “comprĂ©hensibles” car on est dans une sociĂ©tĂ© oĂč les noirs n’ont pas de droits et oĂč les meurtres sont motivĂ©s par une haine raciale et un sentiment que nous n’Ă©tions pas des ĂȘtres humains, bon soit, limite cela je peux le comprendre. Mais ce qui se passe aujourd’hui est diffĂšrent que ce soit le cas de Trayvon Martin ou de Michael Brown, les meurtriers tous des hommes blancs policiers, donc entrainĂ© Ă  maitriser des individus sans les tuer “enfin normalement”, sont en face de jeunes hommes ou d’adolescents noirs non armĂ©s et se sentent quand mĂȘme tellement en danger qu’ils disent qu’ils n’ont eu d’autre choix que d’utiliser leur arme pour se dĂ©fendre. Je suis dĂ©solĂ© mais les jeunes en face aux derniĂšres nouvelles ce n’Ă©tait pas des ninjas capable de tuer de mille façons diffĂ©rentes avec leurs mains, ce n’Ă©tait pas non plus des mutants qui pouvais lancer des rayons laser avec leurs yeux, peut ĂȘtre que si au finale parce que  je ne sais pas  mais  il doit bien avoir un truc pour qu’ ils aient si PEEUUUUUR.

P.O.V

Je pense qu’ il y’a plusieurs explications et le regroupement de ses facteurs forment ce que j’appelle la maladie mentale des blancs aux USA, c’est une maladie donc tout le monde ne l’a pas bien sĂ»r et pas au meme stade de gravitĂ© mais globalement il y’a des tendances qui se dĂ©gagent. Le symptĂŽme de cette maladie est la paranoĂŻa hallucinatoire. Et comme toute maladie, il y’a des facteurs de risque qui peuvent mener Ă  une infection, ne pas mettre de prĂ©servatif lors d’un rapport par exemple pour le Sida. (Petite pensĂ©e pour mes frĂšres sĂ©ropositif LKS, SHANKS,  FRES,  et AHMED)

  • Tout d’abord, il y’a le racisme classique  historique de la sociĂ©tĂ© blanche aux USA, “les noirs sont des sauvages, des idiots, etc, etc” on ne va pas en parler pendant longtemps mĂȘme en France, on le vit tout les jours.
  • On remarque que ce sont souvent des personnes de la classe moyenne AmĂ©ricaine donc niveau culturel ZERO, ouverture ZERO, leur seul apport culturel est la tĂ©lĂ©, et je parle de la tĂ©lĂ© amĂ©ricaine donc une vision hyper caricatural de la sociĂ©tĂ© dans laquelle ils vivent.
  • La culture “COWBOY” ou un homme peut prendre la justice entre ses propre mains pour se dĂ©fendre d’un danger imminent. Le mythe de l’homme qui se dĂ©fend du danger avec son pistolet est trĂšs ancrĂ©e dans cette AmĂ©rique profonde et conservatrice. Beaucoup d’Ă©tats aux USA ont une lĂ©gislation qui a une lecture trĂšs large de la lĂ©gitime dĂ©fense, on pense aux lois STAND YOUR GROUND en Floride “affirme qu’une personne peut utiliser une force raisonnable dans le cas de lĂ©gitime dĂ©fense quand elle croit de façon raisonnable qu’elle est soumise Ă  une menace illĂ©gale, sans obligation de battre en retraite. Ce concept existe en droit statutaire et parfois, lorsqu’il y a un prĂ©cĂ©dent, dans le common law. Elle peut s’appliquer lorsqu’il faut dĂ©fendre sa maison ou son vĂ©hicule, ou encore dans tous lieux occupĂ©s de façon lĂ©gale” on connait tous des histoires de personnes qui se font tirer dessus juste parce que ils sont partis chercher un ballon dans le Jardin du voisin. N’importe quel personne censĂ©e sait qu’une telle loi est stupide et ne va mener qu’a des excĂšs, comment peut on interprĂ©ter “croire de façon raisonnable a un sentiment de danger” dans une sociĂ©tĂ© oĂč  rien que le fait d’ĂȘtre noir peu importe ton Ăąge fait de toi un danger pour une majoritĂ©, et que cette majoritĂ© est armĂ©e.Voter de tels lois est juste d’une absurditĂ© sans nom et la nĂ©gation mĂȘme  du sens commun mais bon aux USA, c’est normal.
  • La nĂ©gation de l’humanitĂ© des noirs. C’est un point TRES IMPORTANT parce que je me suis rendue compte que beaucoup de blancs mĂȘme en  France ne voyait pas les noirs comme des ĂȘtres humains, ils ont une vision fantasmĂ©e de nous en fait et ce qu’ils soit racistes ou non. Il y’a ceux qui sont persuadĂ©s que tous les noirs ont des grosses bites (bon j’avoue c’est vrai), ou que on danse tous bien (On est dĂ©jĂ  tous allĂ©s Ă  une soirĂ©e de blancs et peu importe le pas de danse que tu fais, ils vont trouver ça stylĂ© mĂȘme si tu ne sais pas du tout danser), mĂȘme quand t’es maigre ils ont l’impression que t’es musclĂ© parce que dans leur vision fantasmagorique du monde on est tous balaise (coucou Willy Fils de Pute Sagnol). Ils ne nous voit pas comme des individus mais comme une espĂšce de caricature issue de leurs esprits et c’est lĂ  oĂč le caractĂšre hallucinatoire de leur folie rentre en compte parce que ça va tellement loin qu’ils n’arrivent mĂȘme pas Ă  voir la rĂ©alitĂ©, voila pourquoi un homme blanc armĂ© va ĂȘtre en face d’un adolescent noir non armĂ©e et va le voir comme si il faisait deux mĂštres de haut avec une arme donc de le voir beaucoup plus dangereux qu’il ne l’est vraiment. Pour certains blancs on est pas des ĂȘtres humains on est des monstres qui veulent les manger, le mythe du noir cannibale avec un os dans le nez est encore trĂšs prĂ©sent, je suis sĂ»r, dans leur psychologie. Et Ă  ce niveau lĂ , on dĂ©passe le stade du prĂ©jugĂ©, on est au niveau de la folie, parce qu’il y’a carrĂ©ment une altĂ©ration de la perception de la rĂ©alitĂ©. Et rien que le fait qu’une partie de la population blanche amĂ©ricaine soutienne le policier dans le cas de ferguson (il a reçu un demi million de dollars de dons de soutien) montre que beaucoup comprennent son geste et ressentent la mĂȘme chose que lui au jour le jour. La dĂ©cision du grand jury le montre, ce jury est composĂ© de 12 personnes et il faut une majoritĂ© de neuf personnes minimum pour que la dĂ©cision soit prise et il y avais 9 blancs ( comme par hasard) et 3 noirs…

Je rappelle que dans le cas de Ferguson Mike Brown avais les mains en l’air quand il as Ă©tĂ© abattu, donc il se rendait, mais le policier a quand mĂȘme cru bon de tirer 12 fois, et de lui mettre six  balles dans le corps, SIX c’est ce que on appelle une exĂ©cution. Et il y a le petit garçon de 11ans, Tamir, qui avait un pistolet Ă  billes et il y’a quelque jours encore qui a Ă©tĂ© abattu par un policier qui pensait qu’il avait un vrai, Trayvon Martin lui Ă©tait de dos et avait une capuche cela a suffit pour faire de lui l’ennemi public n°1 dans la tete de Zimmerman qui l’a abattu et a Ă©tĂ© acquittĂ©. On pourrais continuer comme ça pendant des heures sans s’arrĂȘter.

10506703_10153014405468352_7304814444359474229_o

Enfin ces histoires me donne la chair de poule, me remplissent de haine et je suis sĂ©rieux.. mais je me suis dit que j’allais essayer de comprendre le pourquoi de tout cela, que le systĂšme Americain soit pourri je le savais, que les gens soient raciste je le savais aussi. Mais l’absurditĂ© de cette violence meutriĂšre il fallait que j’essaie de l’expliquer pour ne pas moi mĂȘme basculĂ© dans un racisme anti blanc, bĂȘte, et mĂ©chant. J’ai dĂ©cidĂ© de me dire qu’ils Ă©taient tous fous et en le faisant je trouve que je fais preuve d’humanitĂ©, c’est sĂȘrement de la psychologie de comptoir mais je pense que il y’a une partie de la vĂ©ritĂ© dans mon analyse, j’ai eu du mal a Ă©crire tellement des fois j’allais basculer dans les tĂ©nĂšbres.

Au jugement des USA pour le meutre et le lynchage de tous nos frĂšres, nous plaidons la folie de l’accusĂ© et demandons son placement en Asile psychiatrique…