Winter Love

Avec la fin de l’été, nous voyons arriver à grands pas la saison froide, Winter is coming comme dirait la famille la plus malchanceuse du monde. Les nuits deviennent de plus en plus longues et de plus en plus froides, donc la nécessité d’une Bae devient de plus en plus pressante, parce que comme dirait le grand bossinto Ray CarterEn été on signe des CDD, en hiver on signe des CDI “.

C’est la saison de la consolidation, c’est la saison du cadenassage, c’est la saison pendant laquelle elle prouve que oui c’est elle que tu dois épouser. Je pense que vous le savez déjà, il n’ya rien de mieux que le Winter love.

 Winter love c’est le bol de chocolat chaud qu’elle te prépare quand tu rentres après une longue journée, fatigué et engourdie par le froid et les transports.

 Winter love ce sont les longues nuits passés sous la couette à regarder des films, entrecoupés d’étreintes fiévreuses et passionnées.

 Winter love c’est le “Bébé, regarde dehors il neige, viens on va pas en cours on reste à la maison, toute la journée”

 Winter Love c’est lorqu’elle arrive devant chez toi avec son long manteau avec seulement de la lingerie (ensemble complet avec Porte-Jartelle, couleur accordé, Victoria’s Secret), en dessous et te dit langoureusement “J’ai froid. Réchauffez-moi, je vous en prie!!

 Winter love c’est quand vous passez une soirée entière à regarder des destinations de rêve sur internet en vous disant “cette été, on ira la

 Winter love c’est lorsqu’elle te fait des pancakes à 2h du matin, elle porte un de tes pulls avec son shorty, tu es allongé sur le lit, tu la regardes faire à manger pour toi, tu te demandes si tu peux vraiment vivre sans elle…

Winter Love, c’est ce câlin dehors dans le froid, probablement sur le quai d’une gare ou en attendant le bus, elle glisse ses mains dans ta veste pour les réchauffer, tu sens sa poitrine se soulever contre ton torse, son souffle chaud dans ton cou, vous vous perdez l’un dans l’autre.

L’hiver sublime l’amour comme nul autre saison, comme si en l’absence de soleil l’autre devient la seule source de chaleur, l’amour nourricier qui empêche le marcheur blanc de geler nos âmes. Il y a dans l’exubérance de l’été, ce trop-plein de vie induit par la chaleur, une illusion, l’illusion que nous nous suffisons à nous-mêmes. L’hiver avec son action de mort implacable, indifférencié sur tout les êtres, nous ramène à la réalité, nous rappelant à quel point nous sommes seules, nu, vulnérable et que sans l’autre nous ne sommes rien.

Alors, au lieu de le maudire lorsque nous glissons sur une plaque de verglas, lorsque nos doigts sont engourdis et endolori par le froid, remercions ce souffle lorsqu’il pousse dans nos bras l’être aimé car, ce vent glacial emporte toutes les choses inutiles et ne laisse que l’essentiel

Vive le vent, vive ce vent, ce vent d’hiver…

PS : Bien entendu comme disais le grand philosophe Descartes “Une soirée d’hiver avec bae sans playlist digne de ce nom, n’est que ruine de l’âme“, alors je vous prépare une Winter Love Playlist..

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s