De la folie d’un Peuple

Bon ça fait vraiment longtemps que je n’ai pas écrit, et au moment même où je commence à taper sur le clavier du macbook pro écran retina 13 pouces ” HAAN *Rozay Voice* “, je me demande comment est ce que je vais pouvoir exprimer de manière calme et réfléchie mon ressenti sur le sujet que je vais aborder.

Bon. Je me réveille ce matin j’essuie la bave qui coule, je vois que j’ai la barre comme d’hab, donc je fait attention à ne pas niquer l’ampoule au plafond (black man problems), je me gratte les c***lles, une mâtinée comme les autres; enfin pas vraiment. Je me rappelle soudainement de quelque chose d’important je cours j’allume la télé, je mets CNN (canal 84 sur la freebox) et là je vois la chose qui a niqué toute ma journée, DARREN WILSON le policier qui a tiré et abattu le jeune afro-américain Michael Brown a été acquitté par le grand jury ( Un jury composé de civils qui doit décider si il y’a assez de preuves pour poursuivre un citoyen pour un crime), ils ont donc décidé qu’au delà même d’une condamnation (pour moi ce policier mérite la mort mais bref) que il n’y avait même pas assez de matière pour inculper le policier. MAIS WHAT THE FUCKING FUCK ???? Enfin bref, je n’ai pas envie de faire monter ma tension elle est déjà assez élevée comme ça et je risque de casser mon PC.

*Part boire un thé earl grey  pour se calmer*

Bon. Déjà avant de rentrer dans le vif du sujet, c’est à dire mon titre je vais faire une mini parenthèse pour dire que le système de “justice” AMERICAIN EST FUCKED UP  c’est un outil d’oppression des minorités et de régulation sociale à la croisée d’intérêts privés et politiques. On envoie les noirs et les pauvres en prison, ces mêmes prisons sont gérées par des fonds privées, donc rapporte de l’argent et cela arrange les politiques car elle permet de faire taire et de mettre sur le coté une part importante de la population.

Donc pourquoi ce titre, “DE LA FOLIE D’UN PEUPLE” j’ai mis ce titre parce que oui je pense que les Americains sont fous, enfin les Blancs Americains sont fous, ils souffrent de paranoïa et d’hallucination collective. Les lynchage de noirs par le KKK dans les années 30, 40, 50, 60, sont “compréhensibles” car on est dans une société où les noirs n’ont pas de droits et où les meurtres sont motivés par une haine raciale et un sentiment que nous n’étions pas des êtres humains, bon soit, limite cela je peux le comprendre. Mais ce qui se passe aujourd’hui est diffèrent que ce soit le cas de Trayvon Martin ou de Michael Brown, les meurtriers tous des hommes blancs policiers, donc entrainé à maitriser des individus sans les tuer “enfin normalement”, sont en face de jeunes hommes ou d’adolescents noirs non armés et se sentent quand même tellement en danger qu’ils disent qu’ils n’ont eu d’autre choix que d’utiliser leur arme pour se défendre. Je suis désolé mais les jeunes en face aux dernières nouvelles ce n’était pas des ninjas capable de tuer de mille façons différentes avec leurs mains, ce n’était pas non plus des mutants qui pouvais lancer des rayons laser avec leurs yeux, peut être que si au finale parce que  je ne sais pas  mais  il doit bien avoir un truc pour qu’ ils aient si PEEUUUUUR.

P.O.V

Je pense qu’ il y’a plusieurs explications et le regroupement de ses facteurs forment ce que j’appelle la maladie mentale des blancs aux USA, c’est une maladie donc tout le monde ne l’a pas bien sûr et pas au meme stade de gravité mais globalement il y’a des tendances qui se dégagent. Le symptôme de cette maladie est la paranoïa hallucinatoire. Et comme toute maladie, il y’a des facteurs de risque qui peuvent mener à une infection, ne pas mettre de préservatif lors d’un rapport par exemple pour le Sida. (Petite pensée pour mes frères séropositif LKS, SHANKS,  FRES,  et AHMED)

  • Tout d’abord, il y’a le racisme classique  historique de la société blanche aux USA, “les noirs sont des sauvages, des idiots, etc, etc” on ne va pas en parler pendant longtemps même en France, on le vit tout les jours.
  • On remarque que ce sont souvent des personnes de la classe moyenne Américaine donc niveau culturel ZERO, ouverture ZERO, leur seul apport culturel est la télé, et je parle de la télé américaine donc une vision hyper caricatural de la société dans laquelle ils vivent.
  • La culture “COWBOY” ou un homme peut prendre la justice entre ses propre mains pour se défendre d’un danger imminent. Le mythe de l’homme qui se défend du danger avec son pistolet est très ancrée dans cette Amérique profonde et conservatrice. Beaucoup d’états aux USA ont une législation qui a une lecture très large de la légitime défense, on pense aux lois STAND YOUR GROUND en Floride “affirme qu’une personne peut utiliser une force raisonnable dans le cas de légitime défense quand elle croit de façon raisonnable qu’elle est soumise à une menace illégale, sans obligation de battre en retraite. Ce concept existe en droit statutaire et parfois, lorsqu’il y a un précédent, dans le common law. Elle peut s’appliquer lorsqu’il faut défendre sa maison ou son véhicule, ou encore dans tous lieux occupés de façon légale” on connait tous des histoires de personnes qui se font tirer dessus juste parce que ils sont partis chercher un ballon dans le Jardin du voisin. N’importe quel personne censée sait qu’une telle loi est stupide et ne va mener qu’a des excès, comment peut on interpréter “croire de façon raisonnable a un sentiment de danger” dans une société où  rien que le fait d’être noir peu importe ton âge fait de toi un danger pour une majorité, et que cette majorité est armée.Voter de tels lois est juste d’une absurdité sans nom et la négation même  du sens commun mais bon aux USA, c’est normal.
  • La négation de l’humanité des noirs. C’est un point TRES IMPORTANT parce que je me suis rendue compte que beaucoup de blancs même en  France ne voyait pas les noirs comme des êtres humains, ils ont une vision fantasmée de nous en fait et ce qu’ils soit racistes ou non. Il y’a ceux qui sont persuadés que tous les noirs ont des grosses bites (bon j’avoue c’est vrai), ou que on danse tous bien (On est déjà tous allés à une soirée de blancs et peu importe le pas de danse que tu fais, ils vont trouver ça stylé même si tu ne sais pas du tout danser), même quand t’es maigre ils ont l’impression que t’es musclé parce que dans leur vision fantasmagorique du monde on est tous balaise (coucou Willy Fils de Pute Sagnol). Ils ne nous voit pas comme des individus mais comme une espèce de caricature issue de leurs esprits et c’est là où le caractère hallucinatoire de leur folie rentre en compte parce que ça va tellement loin qu’ils n’arrivent même pas à voir la réalité, voila pourquoi un homme blanc armé va être en face d’un adolescent noir non armée et va le voir comme si il faisait deux mètres de haut avec une arme donc de le voir beaucoup plus dangereux qu’il ne l’est vraiment. Pour certains blancs on est pas des êtres humains on est des monstres qui veulent les manger, le mythe du noir cannibale avec un os dans le nez est encore très présent, je suis sûr, dans leur psychologie. Et à ce niveau là, on dépasse le stade du préjugé, on est au niveau de la folie, parce qu’il y’a carrément une altération de la perception de la réalité. Et rien que le fait qu’une partie de la population blanche américaine soutienne le policier dans le cas de ferguson (il a reçu un demi million de dollars de dons de soutien) montre que beaucoup comprennent son geste et ressentent la même chose que lui au jour le jour. La décision du grand jury le montre, ce jury est composé de 12 personnes et il faut une majorité de neuf personnes minimum pour que la décision soit prise et il y avais 9 blancs ( comme par hasard) et 3 noirs…

Je rappelle que dans le cas de Ferguson Mike Brown avais les mains en l’air quand il as été abattu, donc il se rendait, mais le policier a quand même cru bon de tirer 12 fois, et de lui mettre six  balles dans le corps, SIX c’est ce que on appelle une exécution. Et il y a le petit garçon de 11ans, Tamir, qui avait un pistolet à billes et il y’a quelque jours encore qui a été abattu par un policier qui pensait qu’il avait un vrai, Trayvon Martin lui était de dos et avait une capuche cela a suffit pour faire de lui l’ennemi public n°1 dans la tete de Zimmerman qui l’a abattu et a été acquitté. On pourrais continuer comme ça pendant des heures sans s’arrêter.

10506703_10153014405468352_7304814444359474229_o

Enfin ces histoires me donne la chair de poule, me remplissent de haine et je suis sérieux.. mais je me suis dit que j’allais essayer de comprendre le pourquoi de tout cela, que le système Americain soit pourri je le savais, que les gens soient raciste je le savais aussi. Mais l’absurdité de cette violence meutrière il fallait que j’essaie de l’expliquer pour ne pas moi même basculé dans un racisme anti blanc, bête, et méchant. J’ai décidé de me dire qu’ils étaient tous fous et en le faisant je trouve que je fais preuve d’humanité, c’est sêrement de la psychologie de comptoir mais je pense que il y’a une partie de la vérité dans mon analyse, j’ai eu du mal a écrire tellement des fois j’allais basculer dans les ténèbres.

Au jugement des USA pour le meutre et le lynchage de tous nos frères, nous plaidons la folie de l’accusé et demandons son placement en Asile psychiatrique…

Advertisements

One thought on “De la folie d’un Peuple

  1. Trop vrai et c’est scientifiquement prouvé maintenant par un psy noir qui s’appelle :
    Bobby Eugene Wright [ (1934-1982) était un psychologue noir. Il fut enseignant, psychologue scolaire, directeur d’un centre de santé mentale, chercheur, consultant, ainsi qu’expert en informatique. Son travail visait à libérer le peuple noir de son asservissement psychologique. Ainsi pour lui, la santé mentale de notre peuple résidait dans sa capacité à être enfin lui-même, se soustrayant par la-même aux politiques génocidaires, mises en place par les autorités oeuvrant pour la suprématie blanche.]
    Son livre est vendu chez afrocentricity France je te jure, et son livre dit bien comme toi que les racistes ont un très très gros PB

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s